Imprimer cette page
mardi, 26 août 2014 14:03

Visite à la Chèvrerie de la Baie

Le Télégramme 26 août 2014

telegramme 26aout2014
Entre 80 et 100 personnes se pressent chaque jour pour voir et caresser les 46 chèvres de l'exploitation...

Durant toute la période estivale, Marisa et Fred Thomas accueillent les vacanciers sur leur exploitation, à Tréguennec. Traite, biberons pour les chevreaux, démonstration de fabrication de mozzarella, visite aux buffles, crêpes au lait de chèvre... Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges à la chèvrerie de la Baie.

Marisa Thomas s'est installée à la chèvrerie de la Baie, à Tréguennec, en tant que chef d'exploitation il y a cinq ans : « J'ai dû passer mon bac, à 38 ans ! ». Depuis, elle élève, avec son mari Fred, des chèvres et des bufflonnes, et transforme tout le lait : en fromage de chèvre, en mozzarella, mais aussi dans la confection de pâte à crêpes. De la viande est également proposée en vente directe. Pendant l'été, elle ouvre, tous les jours sauf le lundi, les portes de son exploitation aux visiteurs. « J'aime le contact avec les gens, et expliquer comment se passe la vie dans une exploitation », précise-t-elle. Les visites débutent à 16 h, à l'heure de la traite des chèvres. C'est Angélique, la fille de Marisa Thomas, qui est aux commandes. La scène est observée par plusieurs dizaines de curieux de tous âges. « Depuis le mois dernier, on accueille entre 80 et 100 personnes par jour », souligne l'éleveuse. La chèvrerie compte actuellement 46 chèvres. Il n'y a qu'une traite par jour. « Pour les bufflonnes également, ajoute Marisa Thomas. Il y en a cinq à traire. Je fais ça le matin, vers 8 h, ça dure près de deux heures ». Ce qui lui permet, le reste de la journée, de travailler dans son laboratoire de transformation. « J'ai d'ailleurs vitré tout un pan du laboratoire pour que les visiteurs puissent jeter un oeil ».

Donner le biberon aux chevreaux

Après la traite, petits et grands se font un plaisir de donner le biberon aux chevreaux. Beaucoup de grands-mères viennent avec leurs petits-enfants. Et tous essayent ! « Nous, on est venu surtout pour la petite », expliquent Carine et Édouard, les parents d'Elyse, 4 ans et demi, habitants d'Ile de France. « Il y a un côté ludique pour les enfants. Mais on se fera aussi un plaisir de goûter les crêpes au lait de chèvre et de découvrir le bar à lait ». Vers 18 h, en route pour une visite aux buffles et bufflonnes. « Je fais de la mozzarella depuis un an », indique Marisa Thomas. L'unique mozzarella fermière de bufflonne de Bretagne. « Quand la pâte est prête, je montre la fabrication aux visiteurs ». Un sujet qui a attiré Jacques, retraité de Pluguffan, jusque dans le Pays bigouden : « Je m'intéresse aux différents modes d'élevages, et surtout à l'économie locale. Avec la crise et la mondialisation, on s'interroge sur le devenir de certaines filières bretonnes. Une initiative comme celle-ci est très intéressante ».

Pratique

Chèvrerie de la Baie, à Tréguennec (direction la plage). Jusqu'à la fin août, ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 16 h à 19 h, gratuit. Hors saison, dimanche et jours fériés de 16 h à 19 h. Vente directe. Tél. 02.98.87.79.00 ou 06.82.88.51.32. Site : www.chevrerie-delabaie.com. La chèvrerie sera présente, samedi, à Landudec, au Comice agricole.

© Le Télégramme - Plus d’information sur www.letelegramme.fr